Gif Image Banner 728 x 90

Gif Image Banner 468 x 60

L’objectif de 500 millions d’euros d’encours fixé pour la fin 2012 déjà atteint par le Livret Zesto

Article publié le 15 juillet 2012 - Flux RSS

Après avoir lancé sa propre formule de crédit, RCI Banque, la filiale du grand constructeur automobiles Renault, a mis sur le marché, le 16 février dernier, sa solution d’épargne, représentée alors par le Livret Zesto, qui semble rencontrer l’adhésion du public, celui-ci venant, en effet, de dépasser déjà l’objectif qui lui avait pourtant été fixé pour la fin de l’année seulement.

Une réussite bienvenue

Déclarant « nous sommes assez contents », le directeur commercial de RCI Banque, Philippe Buros, quoique tout à fait satisfait du résultat obtenu par cette nouvelle formule très récemment proposée au public, ne semble toutefois pas si surpris que cela, même s’il reconnaît qu’un encours de 500 millions d’euros, déposé en à peine cinq mois, par les usagers, apparaît comme un événement exceptionnel.

Fixé désormais à 750 millions d’euros pour la fin de l’année 2012, le nouveau but que doit atteindre ce placement pourra vraisemblablement l’être grâce au taux de rémunération extrêmement avantageux qu’il affiche, le situant actuellement en tête de toutes les offres confondues, avec un rendement de 2,80 % brut, qui dépasse ainsi celui des super livrets pourtant déjà très avantageux.

Des atouts uniques

Analysant les raisons de ce succès, Philippe Buros souligne également le manque de confiance des Français dans les établissements bancaires, qui peinent toujours à retrouver la totale adhésion de ces derniers dans un contexte de crise économique qui perdure et qui se trouve être, au final, assez lourd de conséquences pour ces professionnels.

Bénéficiant d’une bonne image, le constructeur automobiles, qui a toujours affiché un résultat positif depuis 1924, peut ainsi se permettre de se lancer ce genre de défis, qu’il réussit à relever sans difficulté.

Fort de ce succès, RCI Banque envisage donc à présent, au vu également du public qu’elle touche, à savoir plutôt les catégories socio-professionnelles aisées, à en croire les 47 000 € de dépôt moyen par livret, de mettre en place une formule de compte à terme, Philippe Buros relevant alors « cela nous permettra de disposer de ressources plus stables », la sécurité paraissant être ici le maître mot, ce qui rassure, aujourd’hui, beaucoup les usagers.

Une extension à l’étranger

S’appuyant sur le succès, en Allemagne, du livret d’épargne proposé, voilà une quinzaine d’années maintenant, par Volkswagen Bank, sur ce territoire, RCI Banque espère également pouvoir conquérir celui-ci avec son Livret Zesto, le directeur commercial de la filiale bancaire du groupe Renault constatant que celui-ci peut y trouver sa place : « le marché allemand est profond car il est jugé sûr par les épargnants », ce d’autant que « en Allemagne, l’image des constructeurs automobiles est meilleure que celle des banques », comme le confirment les 20 milliards d’euros de dépôts présents sur le livret de l’enseigne concurrente.

Ayant trouvé là le moyen idéal de financer les crédits qu’elle propose, RCI Banque offre ainsi, aux usagers, des solutions relativement fiables pour la plus grande satisfaction de tous.