La piste du « Livret argenté » : un taux majoré pour l’épargne des + 60 ans

Article publié le 21 décembre 2013 - Flux RSS

Issue du dernier rapport du Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP), l’idée de créer un nouveau livret défiscalisé vise à stimuler l’épargne des séniors. Réservé aux plus de 60 ans, le Livret argenté se voudra une alternative au Livret A et à l’assurance-vie.

Satisfaire l’attente de nouveaux produits d’épargne

Publié le 5 décembre, le rapport du Commissariat général à la stratégie et à la prospective, préfacé par le ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, et la ministre déléguée aux Personnes âgées, Michèle Delaunay, envisage de proposer aux séniors le Livret argenté, un livret défiscalisé mieux rémunéré que le Livret A.

Pour cette génération, l’attente d’un produit d’épargne à la fois sécurisé et performant est assez forte. Dans son rapport, le CGSP souligne un taux d’épargne de 20% chez les 65-74 ans et de 23% pour les plus de 75 ans. Or, ces sommes ainsi préservées sortent du flux économique puisqu’elles ne sont ni dépensées, ni déposées sur une assurance vie ou un Livret A, produits qui, à l’évidence, ne leur conviennent pas. Il est de bon ton de les réorienter afin que ces sommes contribuent plus utilement au soutien de nos entreprises.

Premières esquisses du Livret argenté

L’ébauche présentée par le CGSP envisage de rendre ce livret disponible à partir de la prise de la retraite ou dès 60 ans par « transformation optionnelle des Livrets A ». La rémunération garantie sera plus forte que celle du Livret A. Ce meilleur rendement aura pour contrepartie une liquidité seulement partielle de l’épargne déposée. Le rapport envisage à titre d’exemple un seuil de 20%. Les 80% de l’encours seront bloqués au profit du financement des entreprises. Dans des cas bien précis, tels que la survenance d’un état de dépendance, le décès du conjoint ou un déménagement, l’épargnant pourra récupérer ses fonds au-delà du seuil de liquidité.

La discussion reste ouverte sur son plafond de dépôt, sa durée et ses conditions de retraits anticipés.