Le LDD profite du doublement de son plafond pour combler son retard sur le Livret A

Article publié le 28 août 2012 - Flux RSS

Ayant rencontré un certain nombre de critiques, la promesse formulée par François Hollande lors de la campagne présidentielle visant à doubler le plafond du Livret A devrait bientôt entrer en vigueur, avec un certain nombre de conséquences pour le Livret de Développement Durable, qui devrait, quant à lui, voir le plafond, qui lui est aujourd’hui imposé, multiplié par deux, permettant ainsi, aux épargnants, d’investir jusqu’à 12 000 €.

Le LDD, grand gagnant de la réforme des livrets réglementés

Répondant aux inquiétudes des professionnels du secteur bancaire, l’augmentation transitoire de 25 % seulement du plafond du Livret A et le doublement de celui du LDD devraient s’avérer être particulièrement profitables à ce dernier, lui permettant, en effet, de combler une part de son retard sur son homologue, en donnant l’opportunité d’accueillir jusqu’à 12 000 €, contre 6 000 € auparavant, alors que son homologue se verra, quant à lui, limité, dans un premier temps, à 19 125 €, donnant alors l’opportunité, au LDD, de reconquérir un peu plus l’intérêt des épargnants.

Le taux des livrets d’épargne réglementés inchangé

Fixé, depuis le 1er août 2011, à 2,25 %, le taux de rémunération du Livret A et du LDD n’a ainsi pas connu de modifications au cours de l’année 2012, l’évolution du contexte économique n’ayant pas justifié une telle mesure, la question d’une réforme de la formule de calcul restant toutefois posée par un certain nombre d’experts, même si le Ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a, pour l’heure, écarté cette éventualité, un certain nombre de rumeurs laissant entendre que le sujet pourrait revenir à l’occasion de la réforme de l’épargne réglementée prévue pour la fin de l’année.